1984 : la révolution Macintosh

1984. Sortie explosive du Macintosh. Apple a fait appel à l’agence Chiat/Day et au réalisateur Ridley Scott pour créer un court métrage de science fiction à l’ambiance chaotique. Plus qu’une publicité, c’est une véritable révolution dans le monde de la communication. 

Une publicité exclusivement pour le Super Bowl

En 1984, Masterlock était la seule marque à créer des publicités exclusivement pour le Super Bowl. Précurseur, Apple décide alors de faire de même, non sans rivalités internes, pour la sortie du Macintosh. Rien n’était gagné cette année-là pour la marque à la pomme. Sa volonté de différenciation et son ambition seront bientôt couronnés de succès. Aujourd’hui, toutes les grandes marques américaines créent des publicités sur-mesure pour cet événement extraordinaire.

Un conseil d’administration furieux

Un demi million de dollars ont été investis par Apple, uniquement pour la production du film. Des skinheads, de l’excès, un message arrogant : le pari est risqué. C’est sans compter le million de dollars à additionner pour une (petite) minute de publicité. La présentation devant le conseil d’administration est un véritable fiasco. Steve Jobs et John Sculley décident, à contre cœur, de revendre l’espace publicitaire. Aucun preneur à ce prix là. Fin 1983, les ventes d’Apple se portant bien, la décision est prise de diffuser le clip pendant le troisième quart du Super Bowl. Le cauchemar aurait pu continuer car les actionnaires, mécontents de voir leur argent jeté par les fenêtres, demandent alors des comptes à la marque….

 Et George Orwell dans tout ça ?

Dans le court métrage, hommes et femmes, crânes rasés, sont scrutés par Big Brother, le personnage du roman 1984 de George Orwell. Bien que ce ne soit pas explicite, on peut deviner qu’IBM et Microsoft incarnent les tyrans de ce spot. Anya Major, égérie de la marque, se rebelle contre ce système. La publicité se termine avec un argument choc, référence clairvoyante au célèbre livre : «Grâce au Macintosh, vous verrez pourquoi 1984 ne sera pas comme 1984».

Résultat : la meilleure publicité du siècle ?

96 millions de téléspectateurs ont vu le clip, lors de cette diffusion unique. Soit presque la moitié de la population américaine de l’époque. Le spot est un succès. Le public, comme les professionnels, sont enchantés et encensent la créativité de la marque à la pomme. Apple décroche le Graal, en  remportant le Grand Prix du 31ème festival de la publicité Cannes Lion en 1984. Depuis, nombre de médias et marketeurs hissent cette publicité au rang d’exemple.

Le mot de la fin

“Beaucoup de jeunes, surtout ceux qui étaient actifs dans les contre-cultures, voyaient les ordinateurs comme des instruments pouvant être utilisés contre eux par des gouvernements tyranniques. Mais à la fin des années 70, on commençait à considérer ces machines comme un outil de puissance personnelle” nous explique Walter Isaacson dans son livre sur Steve Jobs. Dans la publicité, l’athlète Anya Major détruit la chape de plomb du tyran avec le marteau. Steve Jobs est conscient de ce problème de société. Il ne prend évidemment pas la peine de jouer les modestes. Il présente le Macintosh comme un objet idéal, créé pour libérer le peuple américain.

Liberté ? A méditer quand on voit l’Apple Mania actuelle, exacerbée et insensée…

Le script du discours de Big Brother 

“Today we celebrate the first, glorious anniversary of the Information Purification Directive! We have created, for the first time in all history, a garden of pure ideology, where each worker may bloom secure from the pests of contradictory and confusing truths. Our Unification of Thought is a more powerful weapon than any fleet or army in Earth ! We are one people. With one will. One resolve. One cause. Our ennemies shall talk themselves to death. And we will bury them with their own confusion !” 

 

Iwen Written by:

One Comment

  1. BenBâd
    5 November 2018
    Reply

    passionnant tout simplement hâte de lire un autre post, belle route aux AdMiraBles
    BenBâd

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *